Opteamis participe cette année au Sommet des Achats 2019.

Après avoir optimisé leurs achats stratégiques, les entreprises se focalisent aujourd’hui sur les achats non stratégiques, autrement appelés achats indirects.

Il s’agit de tous les produits et services du marché dont elles ont besoin pour fonctionner.

Au sein de cette vaste catégorie existe également une famille d’achats encore vierge : les achats « sauvages » qui représentent 20% du volume total.

Les achats indirects et les achats sauvages regorgent d’économies potentielles inexploitées : Comment les identifier ? Quels outils pour les piloter ? Comment intégrer fournisseurs et salariés dans cette démarche ?

Autant de questions qui seront débattues les 13 et 14 novembre prochains à Deauville !

 

source : achats-sauvages.fr