Comment s’engager dans une démarche Green IT ?

Le numérique représente près de 5% des émissions mondiales et les émissions du secteur augmentent de façon exponentielle. Les entreprises ont donc aujourd’hui de nouveaux enjeux en ce qui concerne la préservation de l’environnement.

Le green IT rassemble les techniques qui visent à réduire l’empreinte sociale, économique et environnementale du numérique. Plus précisément, il permet une diminution de l’empreinte carbone, des émissions de gaz à effet de serre, de la consommation énergétique et démocratise les pratiques écoresponsables. Ce sont toutes les innovations qui vont permettre de réduire l’impact environnemental de l’informatique.

 

Le green IT se décompose en trois périmètres distincts : 

 

  1. Le Green IT 1.0 prend en compte la performance environnementale ou sociale d’un service ou d’un produit numérique (méthodes, process, logiciels, matériels…) par une démarche d’éco-conception (CNR), réduction énergétique, gestion des déchets, etc.
  2. Le Green IT 1.5 correspond aux outils numériques de télécommunications et réseaux pour concevoir un système d’information durable. Cette méthode répond à deux objectifs : réduire l’empreinte des infrastructures de communication (réseaux, téléphonie…) et dans le même temps, les mettre au service d’une politique environnementale interne.
  3. Le Green IT 2.0  vise à réduire l’impact environnemental grâce aux technologies de l’information et de la communication dans le sens d’une politique “externe”. En effet, les TIC peuvent réduire les émissions de GES de l’humanité de 15%.  Il s’agit alors de réduire les impacts « métier ». 

 

Pourquoi s’engager dans une démarche Green IT ?

  • Une motivation économique : elle concerne l’économie à court terme réalisée grâce à la mise en place d’une démarche Green IT. En effet, cela permet d’identifier de potentiels coûts à travers différentes actions comme celles relatives aux achats et à la consommation énergétique.

 

  • Une motivation stratégique : elle concerne le développement à moyen/long terme de l’entreprise. Une telle démarche  permet effectivement de renforcer la motivation des salariés, consolider les relations avec les partenaires, ou encore se démarquer de la concurrence.

 

  • Une motivation éthique : elle concerne le positionnement de l’entreprise en termes de morale sur les sujets liés aux problèmes écologiques tels que la pollution de l’air ou le changement climatique. Mettre en place une démarche Green IT permet ainsi à l’entreprise d’assumer sa responsabilité sociétale et environnementale.

 

Comment réduire la pollution numérique en entreprise ?

Mettre en place une stratégie Green IT passe par un certain nombre de pratiques, comme par exemple, l’utilisation de la visioconférence pour réduire les déplacements, la réduction d’énergie des processeurs, ou encore l’utilisation de matériaux recyclés. 

Voici certaines pratiques visant à réduire la pollution numérique en entreprise : 

  • Utiliser le maximum de temps possible les appareils informatiques (réutilisation, recyclage…) 
  • Privilégier le wifi à la 4G, qui consomme 23 fois plus d’énergie 
  • Télécharger les vidéos lorsque c’est possible plutôt que de les visionner en ligne
  • Trier le plus souvent possible ses mails en les supprimant (surtout ceux avec des pièces jointes)
  • Utiliser des clouds, ce qui permet une réduction des équipements physiques
  • Supprimer les documents papiers dans la mesure du possible
  • Eteindre les appareils plutôt que de les mettre en veille 

Et vous, quand passez-vous au Green IT ?

Aller en haut