Low-code / no-code : futur de la filière du développement web ?

Tout d’abord, qu’est-ce que le low-code ou le no-code ?

 

Le développement no-code a pour but de créer une programmation sans saisir une ligne de code grâce à des outils graphiques qui suppriment la complexité des langages de programmation. 

Le concept de low-code (« peu de code ») consiste, lui, à compléter un environnement no-code de possibilités d’éditer en parallèle le code source de l’application. Au final, plus les outils de développement no-code sont simples à prendre en main, plus ils se révèlent limités.

 

D’après une étude quantitative de Developpez.net, seulement 7% des développeurs sont à même d’utiliser des outils low-code ou no-code pour créer un projet d’application web en 2022. 

La plupart des développeurs préfèrent alors écrire le code à la main. Cependant, 22,3 % peuvent combiner les deux méthodes. Ce sont alors les profils débutants qui sont davantage susceptibles d’utiliser ces nouvelles méthodes. A contrario, seulement 2% des ingénieurs seniors utilisent cette pratique. 

 

Les plateformes low-code et no-code ne remplacent pas les langages de programmation. 

 

Il est tout à fait possible d’utiliser ces outils pour créer des sites Web plus rapidement que si vous écriviez du code directement en C#, Java ou Python. Mais il reste encore un travail important à accomplir par les humains qui comprennent le fonctionnement des ordinateurs, même s’ils n’ont pas besoin d’écrire eux-mêmes du code – les plateformes low code et no code ne prendront surement jamais le relais !

 

Les environnements de développement sans code permettent aux utilisateurs de créer des applications en fournissant des modèles préconfigurés qui peuvent être personnalisés avec peu ou pas de connaissances en codage.

 

Low code ou no code, comment choisir ?

 

Low code et no code sont deux façons de créer une application web sans écrire de code, mais avec un éditeur visuel. Ils nécessitent tous deux quelques connaissances en programmation pour construire des applications qui fonctionnent bien et sont faciles à maintenir.

 

La principale différence entre le low-code et le no-code est que le low-code requiert quelques connaissances en programmation, alors que le no-code n’en requiert aucune. Le low-code est également plus connu sous le nom d’outils « drag-and-drop » ou « wizard » car ils permettent aux utilisateurs non techniques de créer des applications de base sans écrire eux-mêmes la moindre ligne de code (bien que de nombreuses entreprises demandent aux programmeurs de personnaliser ces modèles).

 

Quel impact sur les emplois de développeurs ?

 

Il est clair que le low code et le no code ne remplaceront pas les développeurs, mais leur donneront plutôt les moyens d’agir, en leur fournissant les outils nécessaires pour créer leurs propres applications sans avoir à apprendre à programmer ou à devenir eux-mêmes développeurs. Cela va changer la façon dont les développeurs travaillent, ainsi que la façon dont nous pensons à nos emplois et à nos carrières en général.

 

Plus besoin de connaissances en informatique pour créer un site internet ?

 

Low code / no code sont de nouvelles façons de créer un site internet. Cette solution permet aux développeurs et aux professionnels qui ne sont pas forcément très proches du monde du numérique d’avoir plus de libertés dans leur travail et d’accroître leur productivité en temps réel !

 

Le low code et le no code sont donc des moyens efficaces de créer un site, une application web ou une application mobile. Ils offrent de nombreuses possibilités pour les développeurs mais également pour les personnes qui n’y connaissent rien en informatique. Ils permettent de créer rapidement des solutions simples, adaptées à vos besoins et à votre budget.

 

A la recherche de missions ? Inscrivez-vous ici !

Aller en haut