Directions achats : comment tirer profit de l’IA ?

Selon un rapport Accenture, « l’IA a le potentiel d’accroître la rentabilité des entreprises d’une moyenne de 38 % d’ici à 2035. Elle pourrait également donner un coup de fouet à la valeur ajoutée brute (VAB), qui pourrait enregistrer un boom de 14.000 milliards de dollars. »

En pleine transition digitale et technologique, les nouvelles technologies représentent aujourd’hui un enjeu majeur dans la performance des entreprises.

L’intelligence artificielle se trouve au cœur de cette révolution. En effet, cette technologie permet d’agir intelligemment tel un humain sur certaines tâches, et pouvant dès-lors effectuer des actions nécessitant des capacités propres au cerveau humain comme le raisonnement, la recherche d’information, l’autonomie…

Grâce à cette IA, les processus d’achats des entreprises se voient alors simplifiés et optimisés. Quels sont alors ses avantages pour les directeurs achats ?

 

Quels avantages ?

L’IA est un ensemble d’algorithmes qui permet de prendre en charge l’ensemble des données. Elle aide donc les acheteurs, tout au long du processus achats et dans leurs actions, parfois répétitives.

Grâce à l’IA, certaines actions opérationnelles sont effectivement réalisées automatiquement. Cela permet une économie de temps mais aussi d’argent pour les directions achats. Cette automatisation permet alors de se concentrer sur d’autres tâches plus importantes ou urgentes à des coûts moindre qu’une augmentation d’effectif. Le service achat réduit entre 25 à 60 % la durée moyenne de traitement des processus et elle permet 5 à 40% d’économies supplémentaires grâce à l’analyse des dépenses et des fournisseurs.

L’IA donne également accès à un panel de données analytiques en direct facilitant et optimisant les prises de décisions des équipes achats comme la sélection des fournisseurs, le choix d’un appel d’offres, l’identification des entreprises, leurs produits, la région ou encore leur secteur d’activité ; ou encore l’analyse des signaux du marché, la variation des prix… L’IA analyse une large quantité de données, identifie des modèles et

tendances, et applique ce pour quoi elle a été programmée aux nouvelles données.

L’IA a donc un rôle aussi de réduction des risques. Les équipes achats ont souvent la pression des transactions frauduleuses, il est compliqué pour elles d’analyser et évaluer tous les degrés de risque pour chaque donnée. L’IA assure alors un suivi minutieux de la situation et révèle toutes les incohérences qui sont potentiellement des risques.

Sur la plateforme Opteamis, les algorithmes de profiling des besoins et de sourcing/matching permettent de trouver un profil qualifié de manière quasi

automatique et permet ainsi aux directions achats et DSI de gagner du temps, de réduire les risques et de se focaliser sur d’autres actions du processus.

Notre article sur Décision Achats ici.

Aller en haut